Message de Abdellatif GHEDIRA Directeur exécutif du Conseil oléicole international (CIO)


Message de Abdellatif GHEDIRA
Directeur exécutif du Conseil oléicole international (COI) - Madrid

A l’occasion du salon World Olive Oil Exhibition (WOOE) qui s’est tenu les 29/30 Mars dernier à Madrid, j'ai rencontré le Directeur Exécutif du COI que j'ai bien sûr invité à venir suivre nos assises. Ne pouvant pas venir, il a tenu à nous faire la déclaration suivante faisant office de message qu’il adresse aux oléiculteurs familiaux français :

« Je vous remercie et vous félicite de votre initiative d’organiser les Premières Assises de l’Oléiculture familiale française. L’oléiculture familiale constitue en effet l’âme de l’oléiculture méditerranéenne et l’un des piliers de notre civilisation. Elle contribue de manière importante au marché mondial de l’huile d’olive qui, sans elle, n’aurait ni légitimité ni âme.
Ne prenez pas ombrage des nouveaux modèles intensifs de production et suivez votre chemin car c’est celui de la culture, de l’histoire et de l’authenticité et, même si les rendements sont très faibles au regard de la production mondiale, c’est celui de l’excellence des huiles du terroir et des variétés locales qui en font une précieuse valeur ajoutée.
Autant d’atouts qui seront incontournables pour l’oléiculture mondiale de demain et dont vous êtes assurément les meilleurs garants.
Merci encore pour le travail que vous faites. Je vous souhaite de bonnes assises. »


Abdellatif Ghedira

Le Conseil Oléicole International est le seul organisme international au monde qui soit consacré à l’huile d’olive et aux olives de table. Il a été institué à Madrid (Espagne) en 1959 sous les auspices des Nations Unies.

Ses membres actuels sont :  Algérie - Argentine - Iran - Israël - Jordanie - Liban - Libye - Maroc - Monténégro - Tunisie - Turquie - Uruguay  et l'Union européenne 
--------------
Luc Poulain d'Andecy
Journaliste/Directeur de publication de www.olive-info.eu 
VicePrésident association Promolive
Membre du groupe de travail "1eres Assises Nationale de l'Oléiculture Familiale"


POUR PARTICIPER AUX PREMIÈRES ASSISES NATIONALES DE L'OLEICULTURE FAMILIALE A NÎMES LE 8 AVRIL 2017

Assises Nationales de l'Oléiculture Familiale


ATTENTION NOMBRE DE PLACES LIMITÉ

NE PLUS PARLER D'OLÉICULTEUR AMATEUR MAIS D'OLÉICULTEUR FAMILIAL !

Sur 34 900 oléiculteurs identifiés en France, 9500 sont des professionnels, soit 27,3 %, et 25 400 sont des non professionnels, soit 72,7 %. Ces derniers sont donc, de loin, les plus nombreux. 

Quant aux oléiculteurs professionnels, déclarés comme agriculteurs, ce sont en grande majorité des 
viticulteurs ou des arboriculteurs possédant des oliviers en complément de ressources. Les oléiculteurs exclusifs sont moins de 350 en France.

La différence entre oléiculteurs professionnels et oléiculteurs non professionnels repose sur l'obtention ou non d'un revenu marchand et sur la définition de l'unité de production.  

Les oléiculteurs non professionnels, ou amateurs, ne possèdent pas d'exploitation agricole, leur activité relevant d'une unité familiale. Leur production est essentiellement destinée à une autoconsommation, via le recours aux moulins à huile individuels ou coopératifs. Par ailleurs ces oléiculteurs s'intéressent à l'olivier et à toutes ses déclinaisons : culturelles, environnementales, sociales, symboliques...

Il se trouve que la filière oléicole est pour l'essentiel organisée autour des oléiculteurs professionnels, qui sont pourtant minoritaires. Les oléiculteurs familiaux - terme préféré à oléiculteurs non professionnels ou amateurs car correspondant à une identité propre non déduite d'une réalité agricole qui leur est étrangère - ne disposent pas, le plus souvent, de réponses adaptées à leurs besoins. De même, la filière oléicole familiale, qui repose, pour l’essentiel, sur des les associations, n'est pas structurée.

C’est pour approfondir ces questions et envisager des actions futures, que sont organisées les 

PREMIERES ASSISES NATIONALES DE L’OLEICULTURE FAMILIALE


ouvertes à l’ensemble des départements oléicoles français.


LE PROGRAMME DU SAMEDI 8 AVRIL 2017

ESPASEO - 510 rue de l’Hostellerie - 30900 Nîmes Ville active.

8h00 - 8h30 : ACCUEIL café et inscription dans les commissions
8h45 - 9h30 : SEANCE PLEINIERE  Introduction générale à la journée
                         Prises de paroles officielles
9h30 - 9h45 : ORGANISATION DES TROIS COMMISSIONS DE TRAVAIL
9h45 - 12h45 :  MISE EN PLACE ET TRAVAIL DES COMMISSIONS
Commission n° 1 : Les Oléiculteurs Familiaux : problèmes, besoins et solutions
Commission n° 2 : L’Oléiculture familiale : problèmes, besoins et propositions
Commission n° 3 : Organisation de la filière Oléicole Familiale (perspectives)                                                
12h45 - 13h45 : BUFFET
13h45 - 14h30 : PREPARATION DES RAPPORTS DES TROIS COMMISSIONS
14h30 - 15h30 : SEANCE PLENIERE : Rapport de trois commissions et débats
15h30 - 16h00 : Détente, café
16h00 - 17h00 : SEANCE PLENIERE.  Conclusions et calendrier d’action





CHOISISSEZ LA COMMISSION QUI VOUS INTÉRESSE

Commission numéro 1

"Les Oléiculteurs familiaux : problèmes, besoins et solutions"

Commission présidée par Jean-Claude Woillet  Président de Promolive
                                          06 89 06 99 37  jean--claude.woillet@wanadoo.fr
                                          Secrétaire : Joseph Perrono

La commission numéro 1 a essentiellement pour objet de réfléchir à la spécificité de l’oléiculture familiale au niveau du vécu des oléiculteurs familiaux : 

- leurs pratiques qui les différencient de celles des oléiculteurs professionnels,
- des besoins qu'ils expriment,
- des réponses qui sont ou non apportées,
- des recommandations qui peuvent être formulées pour leur « faciliter la vie », en matière d'olivier.
- validation de la motion finale proposée par la commission N°1.



--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Commission numéro 2

"L’Oléiculture familiale : problèmes, besoins et propositions"


Commission présidée par André Bervillé  Ancien Directeur de recherche INRA Montpellier  
                                         06 74 80 22 79 andre.jp.berville@orange.fr 
                                         Secrétaire  : Jean-Pierre Fabregat

La commission numéro 2 a essentiellement pour objet de caractériser la filière oléicole familiale en faisant le constat de l’existant en soulignant les besoins et les manques : 

- les structures associatives existantes,
- absence d'organisations spécifiques telles que des dispositifs inter associatifs, des systèmes 
  transversaux d'information, de formation, de réflexion, de recherche, d'organisations régionales, etc.
- validation de la motion finale proposée par la commission N°2.

Cette commission s'interrogera également sur « l'oléiculture institutionnelle de type communal » et sur son lien avec l'oléiculture familiale.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Commission numéro 3

"Organisation de la filière Oléicole Familiale (perspectives)"


Commission présidée par Luc Poulain d’Andecy  Vice Président Promolive - Journaliste 
                                         06 20 29 86 95  luc.poulain@olive-info.eu
            Secrétaire : Pierre Boiron

La commission numéro 3 a essentiellement pour objet de réfléchir aux « suites possibles » des premières assises, en examinant les différentes possibilités qui s'offrent : 

- établissement de rencontres régulières à différents niveaux, 
- rencontres thématiques,
- proposition d'élargissement à l'oléiculture familiale d'organisations professionnelles existantes,
- création d'une commission chargée de proposer une association nationale spécifique de  l'oléiculture, 
  familiale, détermination de la mission confiée à cette commission,
- premiers échanges sur le fonctionnement, les attributions, le financement, les actions, 
  et les priorités d’une association nationale spécifique de l'oléiculture familiale.
- validation de la motion finale proposée par la commission N°3.